Emploi

Contexte

L’emploi comporte des avantages économiques évidents. Mais avoir un travail, c’est aussi rester en lien avec  la société, renforcer son estime de soi et améliorer ses qualifications et compétences. Les pays qui affichent des taux d’emploi élevés sont également plus riches, politiquement plus stables et en meilleure santé. 

Taux d’emploi 

Dans l’ensemble des pays de l’OCDE, près de 66 % de la population en âge de travailler (15-64 ans) occupe un emploi rémunéré. On trouve les niveaux d’emploi les plus élevés en Islande (82 %), en Suisse (80 %) et en Norvège (75 %), et le plus faible en Grèce (49 %),  en Turquie (50 %), en Italie (56 %) et en Espagne (57 %). En règle générale, les taux d’emploi des plus éduqués sont supérieurs : on estime à 81 % le pourcentage des diplômés de l’enseignement supérieur ayant un emploi rémunéré dans les pays de l’OCDE, contre 47 % pour les personnes n’ayant pas atteint le deuxième cycle de l’enseignement secondaire. 

En dépit d’une progression constante de l’emploi féminin pendant les quinze dernières années, les femmes ont toujours moins de chances que les hommes de trouver un emploi. En 2014, 58 % des femmes, en moyenne, occupaient un emploi, contre 74 % des hommes, dans les pays de l’OCDE. L’écart entre les hommes et les femmes est particulièrement notable en Turquie et au Mexique, il est relativement mineur au Canada, en Estonie et dans les pays nordiques. L’accroissement des taux d’emploi féminin peut être expliqué par des changements structurels à l'économie et à la société, mais aussi par l’offre de structures d’accueil pour enfants, qui ont facilité le retour au travail des mères de jeunes enfants. 

Taux de chômage de longue durée 

Les chômeurs sont définis comme des personnes actuellement sans emploi mais souhaitant travailler et recherchant activement un emploi. Le chômage de longue durée peut avoir des effets délétères sur le sentiment de bien-être et sur l’amour-propre. Il peut entraîner une perte de compétences et réduire encore l’aptitude à l’emploi. Ces effets peuvent perdurer, même après la reprise d’une activité. Dans toute la zone OCDE, le pourcentage de la main-d’œuvre au chômage depuis un an ou plus est actuellement de 2.6 % dans l’ensemble de la zone OCDE

Créer plus d’emplois et de meilleure qualité constitue un défi de taille pour les pouvoirs publics. Il n’y a aucune différence, en moyenne, entre hommes et femmes pour ce qui est du chômage de longue durée dans la zone OCDE. Face au vieillissement de la population et à la hausse des dépenses sociales, faciliter l’emploi de ceux qui peuvent travailler est devenu une priorité.

Revenus moyens d’activité 

Le salaire et autres prestations en espèces qui vont de pair avec l’emploi sont un aspect majeur de la qualité d’un emploi. La rémunération du travail est la principale source de revenu de la plupart des ménages. L’analyse des revenus d’activité peut aussi constituer une indication du degré d’équité des rémunérations du travail. 

Les personnes gagnent en moyenne 40 974 USD par an dans les pays de l’OCDE mais l’éventail des revenus moyens d’activité est très large. Les rémunérations moyennes aux États-Unis et au Luxembourg sont plus de deux fois supérieures à celles des pays d’Europe orientale, de la Grèce et le Portugal.

Sécurité de  l’emploi 

La sécurité de l’emploi constitue un autre facteur essentiel de sa qualité. Elle est exprimée en termes de perte attendue des revenus quand quelqu'un perd son emploi. Cela inclut la durée du chômage et l'aide financière attendue du gouvernement. Dans les pays de l’OCDE, la perte de revenus attendue pour les salariés est de 6.3 % en moyenne s’ils se retrouvent au chômage. Les salariés confrontés à un risque élevé  de perdre leur emploi sont plus vulnérables, notamment dans les pays où le système de protection sociale est moins développé. En Grèce et en Espagne, la perte de revenus est de plus de 25 %, contre moins de 2 %en Islande, en Norvège et en Suisse.

Pour plus d’information sur les valeurs estimées et les années de références, consultez la FAQ et la base de données BLI

Emploi dans le détail par pays